Partez à la découverte des plantes aromatiques corses !

Les 7 plantes distillées par Intimu.


Hélichryse ou immortelle corse

Nom latin : Helichrisum italicum subsp. Italicum.
Famille botanique : asteraceae

Autres appellations : Hélichryse italienne car c’est en Italie qu’elle est a été décrite botaniquement pour la première fois.  Murza dans le Cap Corse. En anglais : Italian Everlasting. En allemand : Italienisches Sonnengold. En italien : Elicriso italico.

En savoir plus sur l'immortelle

L’immortelle, son usage de l’antiquité à aujourd’hui :

Dès l’antiquité, elle apparaît comme symbole pour ses vertus médicinales : Apollon, Dieu des arts, des guérisons et des purifications arborait parfois une tiare d’immortelle. La princesse Nausica qui sauva Ulysse dans l’Odyssée d’Homère, avait l’habitude de se frictionner le corps avec de l’huile d’immortelle. C’était son élixir de jeunesse.Plus récemment, de petits bouquets d’immortelle ont été disposés lors du couronnement d’Elizabeth II d’Angleterre en 1952 pour lui souhaiter pérennité dans son règne.

En Corse, elle est utilisée depuis toujours dans les familles. Elle fait partie intégrante de l’histoire de l’île. Aujourd’hui encore, les anciens racontent comment leurs parents utilisaient déjà la plante brute, et avaient finalement découvert ses grandes propriétés. Par exemple, les bergers l’utilisaient pour soigner les fractures de leurs bêtes en entourant la patte cassée de bouquets d’immortelle.
Certains l’utilisaient en tisanes pour soigner les ballonnements et les troubles digestifs et d’autres encore en glissaient dans leurs chaussettes après une journée de travail pour soulager leurs jambes.

La Corse, un terroir d’exception pour une hélichryse aux propriétés uniques.

C’est entre autres grâce au biotope Corse et leur sous-espèce « italicum » que l’huile essentielle d’hélichryse italienne corse a des propriétés thérapeutiques inégalées par ces voisines de la France continentale, d’Italie ou des Balkans.  Sa composition est plus riche en terpènes, en acétate de néryle et en italidiones. On remarque même des différences d’odeurs et de vertus médicinales entre celle des micro-régions de Corse, Balagne, Sud ou Cap. Alors ramené à l’échelle du bassin Méditerranéen, on ne  peut que les constater de façon encore plus flagrante. Ne confondez pas l’hélichrysum italicum avec l’helichrysum Angustifolium ou l’Héliychrysum Bracteiferum ou encore Helichrysum Stoechas.

Les propriétés de l’hélichryse italienne ou immortelle corse.

– Thérapeutiques : L’immortelle est reconnue pour ses propriétés thérapeutiques puissantes : anti-hématome, cicatrisante, anticoagulante, antiphlébitique, anticatarrhale, mucolytique, antispasmodique et anti-inflammatoire.  En psychologie, on dit qu’elle favorise le passage de certains traumatismes même anciens.

– Cosmétiques : Elle est un vrai tonifiant de la circulation sanguine et réputée comme cicatrisante et astringente cutanée. Elle est alors adaptée dans les soins contre les vergetures, couperoses, acnés, vieillissement cutané.

La distillation de l’immortelle corse

Sa cueillette s’effectue entre la mi-juin à la mi-juillet selon sa localisation en Corse. La cueillette dans le Cap débute plutôt début juillet, quand elle est bien ouverte, bien jaune or. Elle est prélevée à la serpette (ou faucille) à la main. Il fait environ 1000kg de sommités fleuries pour produit 1 litre à 1.5 litres. On parle d’un rendement à 0,1 ou 0,15%.

Le myrte vert

Nom latin : Myrtus Communis L.
Famille Botanique : Myrtaceae

Autres appellations : Myrte corse, myrte commun. Myrte à 1.8 cinéole. Murta dans le Cap Corse. En anglais : Myrtle. En allemand : Myrte. En italien : Mirto.

En savoir plus sur le myrte

Le myrte, de l’antiquité à aujourd’hui.

Connu dès l’Antiquité, il est consacré à la déesse Vénus en symbole de gloire et d’amour. Il est également mentionné dans l’Ancien Testament et par des auteurs grecs et arabes. On le recommandait alors pour stimuler les organes digestifs et comme astringent énergique contre la diarrhée, la leucorrhée, et les hémorragies.

Son bois était utilisé pour faire des paniers et des nasses pour les pêcheurs. Quelques personnes proposent encore aujourd’hui ce beau savoir-faire. Ses baies sont utilisées pour la fabrication de la fameuse liqueur de myrte. En corse, symbole de bonheur et d’éternité,  il sert d’habillage des arceaux lors de mariages.

Les propriétés du myrte corse.

Thérapeutiques : Il est réputé contre les affections respiratoires pour ses propriétés expectorantes et anti-catarrhales. Il est décongestionnant prostatique et veineux. Calmant, il induit le sommeil.

Cosmétiques : L’huile offre des propriétés astringentes et toniques assez fines. Convient parfaitement aux peaux dévitalisées, matures et ridées.

La distillation du myrte vert.

Le myrte est un arbrisseau que l’on trouve couramment dans le maquis. On distille ces jeunes rameaux de l’année bien verts entre avril et octobre, avant la formation de ses baies. La cueillette s’effectue à la serpette. Côté rendement, il faut compter sur 2 à 3 kg d’huile essentielle pour 1000kg de végétal.

Le romarin à verbénone

Nom latin : Rosmarinus officinalis L.
Famille botanique : lamiaceae

Autres appellations : romarin officinal. Risumarinu dans le Cap Corse. En anglais : Rosemary. En allemand : Rosmarin. En italien : rosmarino.

En savoir plus sur le romarin à verbénone

Les usages du romarin dans l’Histoire.

Symbole d’immortalité de par son feuillage persistant, en Egypte Antique, il était placé dans les tombes des pharaons pour fortifier leur âme avant leur passage dans l’autre monde.  Plante de dimension sacrée, elle a souvent remplacé l’encens dans les rites de purifications religieux. Les Grecs eux le portait en couronne pour améliorer leur mémoire.

Les propriétés du romarin officinal à verbénone.

– Thérapeutiques : Le romarin corse présente des propriétés intéressantes dans les pathologies infectieuses respiratoires, ORL, digestives ou génito-urinaires. En dentisterie, il prévient des infections ou après extractions dentaires. La variété Corse est surtout indiquée dans des cures dépuratives grâce a ses vertus drainantes hépato-pancréatiques et lipolytiques.
Il stimule la mémoire et l’intellect. Il développe la clarté de l’esprit et une sensibilité positive.

Notons la différence d’odeur flagrante de son huile essentielle en comparaison avec celles d’un romarin de Provence ou du Maroc par exemple, caractérisées elles respectivement par le camphre et le 1,8 cinéole (donc avec des propriétés différentes).

– Cosmétiques : Tonique cutané et cicatrisant, il est régénérant et conseillé dans le traitement de l’acné, de la cellulite ou des vergetures. Il est également purifiant.

La distillation du romarin corse.

Le romarin est une des plantes caractéristiques de l’odeur du maquis au côté du myrte et de l’immortelle. Il se récolte à la serpette à plusieurs périodes de l’année, printemps et automne en fin de floraison. Il peut se récolter tous les 3 ans afin de favoriser sa repousse et de le préserver. Son rendement est de 5 à 6 kg d’huile essentielle pour 1000 kg de rameaux, l’une des plantes corses les plus généreuses donc !

Le laurier noble

Nom latin : Laurus Nobilis.
Famille Botanique : lauraceae.

Autres appellations : Laurier sauce. Loriu dans le Cap Corse. En anglais : Bay laurel. En allemand : Lorbeer. En italien : Alloro

En savoir plus sur le laurier noble

Le laurier, de l’antiquité à aujourd’hui.

Dans la tradition grecque, le laurier est consacré à Apollon, dieu de l’intelligence et de la connaissance. Dans l’Antiquité romaine, il servait à la reconnaissance des victoires des généraux. Cette tradition a d’ailleurs formé le mot « baccalauréat » du latin laureatus qui signifie couronne de laurier.

L’utilisation du laurier pour ses vertus médicinales remonte à plus de 1500 ans avant J.C. Les Égyptiens, puis les grecs l’utilisaient pour ses vertus tonifiantes sur l’estomac et la vessie. Ses propriétés sur la sphère digestive ne sont plus à démontrer, tant l’utilisation de ces feuilles dans nos marinades est commune aujourd’hui encore.

Les propriétés du laurier noble

Thérapeutiques : Ses propriétés mucolytiques, expectorantes, antivirales et antibactériennes font de lui un véritable allier dans le soin des pathologies ORL et respiratoires. Pour ses effets antalgiques, on le préconise contre les rhumatismes et dans la dentisterie. Il est très conseillé en cures dépuratives au niveau de la sphère digestive. Enfin, son action antibactérienne et antalgique l’indique dans les infections et inflammations buccales (aphtes, gingivites, maux de dents).

Cosmétiques : L’huile essentielle de laurier noble est purifiante, antioxydante, idéale pour les peaux grasses à tendance acnéique ou matures. Elle fortifie les cheveux et tonifie le cuir chevelu.

La distillation du laurier noble

En Corse, on le trouve naturellement au bord des cours d’eau où il forme alors un véritable arbre. Le prélèvement de ses rameaux peut s’effectuer au printemps ou à l’automne. Il faut environ 1000kg pour produire 2 litres à 3 kg d’huile essentielle.

Le pin laricio

Nom latin : Pinus nigra J.F. Subsp. laricio Maire
Famille Botanique : pinaceae

Autres appellations : Lariciu en Corse.
En anglais : Pine larch. En allemand : Kiefer Lärche. En italien : Pino laricio

En savoir plus sur le pin laricio

Les utilisations du bois du pin laricio.

Il est le roi des forêts de montagnes en Corse. On le trouve entre 900m et 2000m dans la vallée d’Asco, ou dans la forêt d’Aïtone par exemple.

Son bois étant imputrescible, il était autrefois utilisé pour confectionner les coques ou les mâts des bateaux. Aujourd’hui, on le transforme en contreplaqué, parquets, lambris etc.

Les propriétés du pin laricio

Il est utilisé dans les pathologies respiratoires notamment asthmatiques ou pour la stimulation immunitaire en cas de convalescence ou d’états infectieux. Il soulage les jambes lourdes et les douleurs articulaires. Il propose une élévation spirituelle propice à la méditation.

La distillation du pin laricio

On prélève ce que l’on appelle les « larici » c’est-à-dire de petits laricio, rejets des plus grands. Cela permet d’éclaircir et d’entretenir les somptueuses forêts où de dressent ces arbres majestueux de plus de 40m. La distillation est très longue pour être complète. Il faut 1000 kg de rameaux pour produire environ 2kg d’huile essentielle.

Le clémentinier

Nom latin : Citrus reticulata ‘Corsica’
Famille botanique : rutaceae
Autres appellations : Clementina en Corse.

En anglais : Petit Grain clementine. Allemand : Clementine. Italien : Clementine.

En savoir plus sur le clémentinier

L’histoire du clémentinier.

Au début du XXe siècle, dans un orphelinat près d’Oran, le frère Clément découvrit un arbre différent de ses voisins mandariniers et orangers : ses fruits arrivaient à maturité bien avant eux.
La clémentine à laquelle il donna son nom, est donc née d’une hybridation entre ces deux spécimens : une graine de mandarinier, dont les fleurs ont été pollinisées par un oranger doux. Le premier d’entre eux a été planté en Corse en 1925 par Don Philippe Semidei à Figaretto, sur la plaine orientale de l’île.

La clémentine est aujourd’hui l’agrume le plus cultivé en Corse, sur les pentes douces et abritées du vent de la plaine orientale. C’est d’ailleurs la seule région française productrice.

Les propriétés de l’huile essentielle de petit grain clémentinier

Anti-spasmodique et calmante, elle est conseillée dans les cas d’insomnies, d’angoisses ou d’anxiété.

La distillation du petit-grain clémentinier

On appelle « petit-grain » l’huile extraite des rameaux feuillés en début de fructification, c’est-à-dire avec le petit fruit de l’année suivante en formation. On profite de la taille des clémentiniers biologiques après la récolte de leurs fruits en hiver : En mars ou avril, les agriculteurs entretiennent leurs vergers et nous récupérons les jeunes rameaux sans bois au sécateur. Son rendement se situe entre 1,5 et 2 kg pour 1000 kg de végétal.

Le genévrier nain

Nom latin : Juniperus Communis L. nana « Corse »
Famille Botanique : Cupressacées

Autres appellations : Genévrier rampant, genévrier des montagnes. Astratella en Corse. En anglais : Juniper. En allemand : Wacholder. En italien : Ginepro.

En savoir plus sur le genévrier nain

Le genévrier, de l’antiquité à aujourd’hui.

Dans l’antiquité et au Moyen-Âge, le genévrier était utilisé en fumigation pour combattre les épidémies de l’époque, peste et choléra. Outre ses effets désinfectants, on lui prêtait des propriétés plus spirituelles comme le fait de repousser les mauvais esprits.
Les Grecs et les Romains utilisaient son huile de cade pour réaliser la toilette des morts. L’huile de cade est obtenue par pyrolyse (séparation des éléments par la chaleur) du bois du genévrier cade (Juniperus oxycedrus). Aujourd’hui encore, l’huile (végétale et non essentielle) de cade est réputée pour ses propriétés antiseptiques et cicatrisantes.

Les propriétés du genévrier nain.

Thérapeutiques : Ses propriétés diurétiques et anti-inflammatoires sont appréciées car douces et modérées.

Cosmétiques : Ses vertus anti-inflammatoires sont utilisées dans des huiles de massages. Astringente et purifiante, elle est l’amie des peaux grasses, drainante, elle est l’ennemie de la cellulite.

La distillation

En Corse, on le trouve à partir de 800 mètres à Asco, au col de Vergio par exemple. On prélève les extrémités des rameaux tous les 5 ans du fait de sa très lente croissance. Les baies mettent 3 ans à mûrir et ne poussent que sur les pieds femelles. Elles seront distillées en même temps. La récolte est réalisée à l’automne. Le rendement est assez élevé en comparaison avec d’autres plantes aromatiques corses : Pour 1000 kg de genévrier, 6 à 8 kg d’huile essentielle de genévrier sera extraite.

Embarquez dans le monde fabuleux des huiles végétales !

Elles sont les chouchous des magazines et des blogs féminins, santé, bio, tant leurs bienfaits en soin cosmétiques sont nombreux et pointus.
Découvrez celles que Intimu a soigneusement sélectionnées pour composer ses soins cosmétiques naturels.

 

Nourrissez et réparez votre peau, vos cheveux, votre barbe, vos ongles.

Les huiles végétales pures de qualité biologique sont de vrais trésors de la nature pour notre peau, nos cheveux, nos ongles etc.
Chaque type de peau, problème cutané ou besoin momentané saura trouver son huile ou tout au moins son mélange d’huiles végétales.  Riches en acides gras (oméga 3, 6, 9), vitamines et anti-oxydants, notre peau et notre corps savent parfaitement assimiler ses composants vivants.
Elles sont très nombreuses, alors Intimu a sélectionné pour vous celles qui apportent des réponses et des bienfaits spécifiques à chacun de ses soins.

Amande douce : Émolliente, assouplissante et fortifiante, elle laisse un aspect velours très agréable sur la peau en plus de la nourrir et de la protéger du dessèchement. Elle répare les peaux fragiles et délicates.

Avocat : Cette huile très riche en insaponifiable contribue à améliorer l’élasticité de la peau et à restructurer l’épiderme. Adaptée aux peaux sèches, dévitalisées ou matures.

Bourrache : Renforce la fonction barrière de l’épiderme. Adaptée aux peaux matures, fatiguées, sèches ou sensibles. Apporte brillance et revitalise les cheveux.

Calophylle : Riche en propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes, anti-infectieuses et anti-oxydantes, elle est très adaptée aux peaux à problèmes : à tendance acnéiques, eczéma, troubles circulatoires etc.

Carotte : Ses propriétés cicatrisantes et régénérantes conviennent parfaitement aux peaux irritées et donne de l’éclat aux peaux ternes.

Carthame : Réparatrice, nourrissante et de texture très légère, elle est indiquée dans la composition des huiles de massage pour diffuser les actifs en profondeur. Riche en vitamine K.

Chanvre : Cette huile anti-âge, régénérante et calmante est adaptée aux peaux matures ou sensibles. Ces propriétés raffermissantes et assouplissantes font de cette huile sèche un incontournable dans les huiles de massage.

Jojoba : Il s’agit en fait d’une cire naturelle liquide. Sa composition proche de celle du sébum de la peau lui confère des propriétés nutritives et émollientes. Adaptée aux peaux sèches et sensibles.

Noyau d’abricot : Émolliente et hydratante, elle est idéale dans les soins des peaux sèches, atones ou sensibles.

Pépin de raisin : Régénératrice et restructurante de la peau. Elle favorise la réparation des cheveux fins et abîmés.

Rose musquée : Très équilibrée dans sa teneur en acides gras (oméga 3 , oméga 6 et oméga 9), elle répond aux besoin des peaux matures, fatiguées ou sèches.

Sésame : Régénérant, restructurant, nourrissant, hydratant, anti-oxydant et anti-âge, cette huile est idéale pour les peaux matures et les soins capillaires.

Ricin : Elle traite et régénère les cheveux dévitalisés ou ternes et fortifie les ongles.

Tournesol : Tous les types de peaux peuvent bénéficier de ses propriétés hydratantes, émollientes et anti-oxydantes.

 

 

Enfin, ce n’est pas une huile, mais Intimu l’a choisi comme base de ses produits hommes et soins de nuit. Il est le plus pur possible pour transmettre toutes ses vertus sans le dénaturer :

L’aloe vera : Le gel d’aloé vera, riche en minéraux, vitamines et autres nutriments actifs, présente des propriétés très intéressantes pour tous les types de peaux :  les peaux matures, ternes, sensibles, desséchées ou à problèmes profitent de ses bienfaits apaisants, nutritifs, régénérant, antiseptiques