Hélène et Laurent Filippi

« Entreprendre ensemble, une évidence. »

Entreprendre ensemble a toujours été une volonté dans notre couple. Nous sommes différents, donc complémentaires. Nous aimons confronter nos idées et aider l’autre à se dépasser. Grandir ensemble dans cette aventure, c’est ça aussi notre passion.

Hélène Filippi

Je suis originaire de Fougerolles, un village de Franche-Comté, région rurale de l’Est, où l’agriculture et le terroir sont encore aujourd’hui très importants. J’ai grandi entouré de vergers de cerisiers, de troupeaux de belles vaches Montbéliardes, et de voisins agriculteurs pour lesquels je travaillais les étés.
La cuisine avec de bons produits du terroir était au cœur de notre foyer avec une maman qui faisait des confitures, des glaces, des sirops etc et un grand frère devenu Maître Pâtissier – Chocolatier.
Mon papa était artisan charpentier et m’a transmis entre-autres le goût du bricolage. J’ai mené des études et ai obtenu une maîtrise en langues étrangères appliquées.

J’ai donc naturellement exercé pendant plus de 10 ans un métier de commerciale souvent dans des secteurs assez techniques, dans l’industrie du bois ou du luxe notamment.

Pour moi, le chemin vers les huiles essentielles a commencé en Angleterre, lors de l’un de mes stages d’étude. Comme de nombreuses personnes, j’ai appris à en utiliser une puis deux, puis trois etc… Elles font donc partie de mon quotidien depuis plus de 15 ans dans des domaines multiples, tels qu’en cosmétique, produits ménagers et bien-sûr santé.  Le lien avec les huiles essentielles corses s’est fait lors de ma première fois en Corse, à l’occasion de notre voyage de noces. J’y ai découvert la fameuse hélichryse !

Manger sainement, trier mes déchets, réfléchir à des modes de consommation « éco-friendly » fait partie intégrante de mon quotidien et de mes convictions. Comme pour beaucoup de personnes, c’est un art de vivre. Ceci dit, beaucoup de personnes n’est pas encore assez :).

Je suis une femme plutôt sophistiquée à la ville, et naturelle à la maison ou en production. J’aime l’idée de pouvoir porter des produits bons pour moi en toute circonstance. Et aussi ce que je veux transmettre à travers nos produits : On peut être moderne, glamour, sexy ou branchée tout en étant responsable, éthique et respectueuse de son environnement  et des autres.

Laurent Filippi

Je suis né en Normandie, j’ai grandit à Bordeaux, j’ai vécu au Sénégal, travaillé dans le Vercors, mais il n’y a qu’en Corse que je me sens chez moi. Mes grands-parents ont une maison à Silgaggia, au-dessus d’Erbalunga dans le Cap. J’y ai passé chaque été depuis mes 1 an. J’y ai donc des amis d’enfance et beaucoup de souvenirs heureux. La Corse a toujours été dans mon cœur et je savais que j’y vivrais un jour.

Mes grands-parents paternels ont une très grande importance dans ma vie. Ils m’ont inculqué les valeurs fondatrices de ma personnalité. Mon grand-père a grandit place du marché à Bastia. Il m’a raconté toutes ses péripéties de jeune garçon et ses jeux sur ce qu’il appelle sa « cour de récréation »,  la place St Nicolas. Sa famille était des joailliers réputés de Bastia, La casa Filippi. Lui a fait le choix de s’engager dans la marine et a rencontré ma grand-mère à Paris, où ils ont vécu leurs vies actives.

J’ai longtemps cherché ma voix entre des travails saisonniers à la montagne ou dans les vignes, de la vente sur les marchés etc. Je suis quelqu’un de curieux et cependant je n’arrivais pas à me fixer, car je me lasse assez rapidement. Mon métier de cordiste m’a vraiment passionné. Travailler en hauteur, accroché à des parois parfois à des centaines de mètres du sol, c’était beaucoup d’adrénaline et de fierté.  Une belle période dans ma vie.

Ma rencontre avec les huiles essentielles s’est faite avec Hélène. Je connaissais de nom, mais je ne les utilisais pas. Par contre, ayant un sens olfactif assez développé, leurs odeurs m’ont vraiment interpelé.
Le chemin jusqu’à l’envie de les produire n’était pas écrit : lors d’un arrêt de travail assez long, j’ai commencé à m’intéresser aux succulentes et aux cactées que nous avions sur notre terrasse en Provence. J’ai rencontré plusieurs pépiniéristes, me suis renseigné sur différents métiers dans cette voie.

Ma curiosité a fait le reste : de fil en aiguilles, je suis tombé sur des vidéos de distillation d’huile essentielle d’immortelle en Corse et  j’ai eu un vrai coup de cœur. J’ai passé des journées à me documenter, à y penser non-stop. Cela tournait presque à l’obsession. Hélène m’a conforté dans l’idée que mes envies n’étaient pas qu’un rêve alors j’ai initié notre changement de vie. Aujourd’hui, je ne retournerais en arrière pour rien au monde !